LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

L’IMPORTANCE DE LA BD

Pourquoi lit-on des bandes dessinées ? Les motivations de l’enfant et de l’adulte sont différentes. Les BD jouent un rôle conséquent dans la formation de l’esprit de l’enfant. Elles développent l’attention et la rapidité d’observation chez l’enfant fasciné par l’image. L’enfant s’identifie au personnage et entre dans l’histoire.

zeze25.jpg

La bande dessinée a un rôle pédagogique, éducatif. Elle a une fonction distractive et ludique. Elle ouvre l’esprit à la connaissance, au rêve et au voyage. L’album « On a marché sur la lune » d’Hergé dans Tintin nous invite au voyage sur la lune. Combien sont les humains à y avoir mis les pieds ? Très peu, à ma connaissance. Cependant, cet album permet à tout lecteur lambda de s’y rendre par la magie de la création.

La BD est un excellent support pour aborder certains sujets scolaires ou de façon agréable et explicite par l’union du texte et de l’image. Il y a un passage de l’abstrait (texte) au concret (image).

La bande dessinée est de plus en plus utilisée pour l’apprentissage des langues (maternelles et étrangères)

-          En Europe, la BD est enseignée à l’université (de Vincennes)

-          1974, création à Toulouse d’une bibliothèque spécialisée dans la bande dessinée.

-          1973, il existe en France et en Belgique plus de 200 thèses sur le thème de la bande dessinée.

Les lecteurs de bandes dessinées sont hétéroclites. Jeunes de 7 à 77 ans. Les quelques études faites sur le public amateur de BD montrent qu’on y trouve tous les âges, toutes les catégories. Il n’y a pas de lecteur type.

La lecture d’une bande dessinée ne se limite pas à celle des textes inclus dans les ballons, mais s’exerce sur l’ensemble texte-image. Il s’agit d’une appréhension globale de cet ensemble et une bd sera d’autant plus réussie que la complémentarité sera parfaite entre l’élément graphique et l’élément narratif.

Bien souvent la bande dessinée sert à franchir le passé des générations. Lorsqu’un membre d’une famille en achète une, celle-ci circule de mains en mains. Elle est parfois un point de rencontre entre l’adolescent et l’adulte.

 

Les thèmes abordés le plus souvent par les dessinateurs sont en rapport avec les problèmes économiques et sociaux du pays : l’exode rural, l’émancipation, le logement, le sida, la corruption, les droits de l’homme, le respect de l’environnement, la bureaucratie, l’évolution des mœurs…

L’aventure qui comporte en fait plusieurs thèmes précis, est un genre par excellence qui réconcilie l’enfant et l’adulte

 

 La bande dessinée a inspiré bien des peintres, à commencer par PICASSO dans les années 30, mais aussi des cinéastes et des hommes de théâtre.

On a eu recours aux bandes dessinées pour faciliter l’apprentissage des langues vivantes. On enseigne actuellement les mathématiques à l’aide de la bande dessinée. C’est une preuve d’expression moderne et dynamique qui a beaucoup d’attrait. Elle souffre, pour l’heure, d’une pression relativement défavorable. C’est un climat qui existait en Europe, dans les années 50, et les choses ont bien changé. C’est vrai qu’aujourd’hui, elle est plus ou moins méprisée par certains intellectuels, par des parents d’élèves et par une certaine catégorie d’enseignants. Mais un bel avenir l’attend.

 

Cet art dit mineur a conquis son statut culturel.  La BD en Afrique, connaîtra le même succès qu’en Europe.

 

Benjamin Kouadio



20/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres