LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

"Jusqu'au Bout de l'Enfer" de Françaois d'Assise N'DAH: Un itinéraire initiatique au coeur de l'identité

Parmi les trois ouvrages de l’écrivain N’DAH François d’Assise, récemment publiés aux Editions l’Harmattan, prenons le temps de lire « JUSQU’AU BOUT DE L’ENFER » ; à l’instar du célèbre film le lecteur sera peut être tenté d’ajouter au titre le substantif « voyage » ; mais ce serait ajouter au texte une connotation touristique qui est loin de lui convenir car ce voyage n’est pas une sinécure ; l’écrivain nous entraîne, à la suite de son personnage, sur un itinéraire initiatique …au cœur de l’Identité. Un conte initiatique qui use de toutes les ficelles du genre pour nous faire pénétrer au cœur de cette problématique individuelle et nationale. 

 

Jusqu'au bout de l'enfer OK.jpg

Eduqué par un fou et une vieille femme, le personnage principal Yassoua-Bla, vit au rythme de l’alternance de ses deux natures : sa nature féminine et sa nature masculine, jusqu’au jour où les anciens le somment de choisir : « le moment est arrivé d’opérer un choix définitif quant au sexe qui devra gouverner ta vie… » Et ce choix il devra le faire seul « nous ne pouvons pas t’aider …la tradition nous l’interdit. » Et ils lui donnent trois ans pour se décider…. commence alors le long et périlleux voyage où le héros traverse les pages sombres de sa vie mais également les pages sombres de son pays. Car si Yassoua-Bla « se cherche » comme on dit familièrement, son pays « se cherche » également avec la même intensité dramatique. Ce parallèle entre la recherche de l’identité personnelle et celle de l’identité nationale nous invite à prendre de la hauteur par rapport à notre propre situation nationale. De même que Yassoua-Bla sera contraint d’accoucher son identité … qu’est-ce qui, qui nous contraindra à accoucher de notre identité nationale ? 


L’auteur, par la magie renouvelée du conte, entraîne le lecteur dans ce voyage intérieur à la suite de ce Candide africain… Est-ce à moi de choisir entre mes deux natures ? Ne me sont-elles pas données ? Est-ce la violence qui m’aidera à trouver ma vraie nature ? Ne sommes-nous pas les « dindons de la farce » nous qui croyons à toutes les histoires qu’on nous raconte ? Histoires politiques ? Histoires amoureuses ? 
Au cœur de cette mystérieuse, sombre et exaltante traversée … un livre ou bien LE livre ; il apparaît, il disparaît, il réapparaît aux moments cruciaux… et semble bien être la clé de l’énigme. 


Mais que l’on ne s’y trompe pas, cet ouvrage est une véritable histoire avec ses événements perturbateurs, ses péripéties, ses rebondissements … et son inénarrable fin qui laisse le lecteur sur sa faim, chose assez rare dans une production romanesque où la plupart des récits sont définitivement clos par l’auteur lui-même. 

Claire RENAUT 
Alliance franco-ivoirienne d’Abengourou



11/03/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 173 autres membres