LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

"On ne peut rendre un pays émergent par la littérature" dixit un Ministre Ivoirien: Voici la déclaration de l'Aeci


Le lundi 19 mai 2014, le quotidien ivoirien l’Expression, en sa première de couverture, a attribué au Ministre de l’enseignement supérieur de Côte-d’Ivoire le propos suivant : « On ne peut pas rendre un pays émergent par la littérature ».

Gnamien.jpg

La déclaration trouvait un écho en la page 10 du même quotidien : « (....) On ne peut pas rendre un pays émergent par la littérature. Moi, je n'ai jamais appris que la littérature a permis à un pays d'augmenter son Pib ou de faire de la valeur ajoutée ».

Interpellée par le caractère insolite d’une telle déclaration, l’Association des Ecrivains de Côte-d’Ivoire voudrait s’étonner de tels propos et inviter chaque acteur de la vie publique à plus de mesure.

Si la science joue un rôle essentiel dans le développement économique, il reste évident que, dans la vie courante, ce n’est pas par un assemblage de formules chimiques que l’on prononce un discours intelligible.

Pour nous, un pays a besoin de toutes ses ressources. Qu’elles soient artistiques, scientifiques, littéraires ou sportives toutes les disciplines contribuent à aider un Etat à amorcer son émergence.

Nous restons convaincus que de tels propos attribués – sans doute à tort – au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique ne relèvent que d’un malheureux malentendu.

Fait à Anvers, le lundi 19 mai 2014

Josué GUEBO
Ecrivain
Président de l’Association des Écrivains de Côte-d’Ivoire (AECI)
Chevalier du mérite Culturel 



19/05/2014
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres