LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

LE SANCTUAIRE D'ETTY MACAIRE

« Couleur d’Afrik » de Kaki Sainte-Anne : Au nom de la vie et de l’amour

« Couleur d’Afrik » est un recueil poétique de près d’une quarantaine de poèmes. Il a été autoédité avec la collaboration de Retro et Perspectives d’Afrik. Ce recueil en est à son deuxième tome.

 

Snapshot_20140415_2.JPG

 

Ce qui frappe tout de suite dans cet ouvrage en le feuilletant, c’est son apparence. Chacun de ses poèmes est illustré. Ce qui lui donne une allure gaie et sexy. Des images d’animaux aux êtres humains, en passant pas des symboles et des objets évocateurs, le lecteur découvre chez l’autrice ce souci de partager, de communier, de faire corps avec la vie. Chaque image, plus qu’un ornement est un discours, un langage, un signe. Elle accompagne le texte sémantiquement et participe silencieusement à son attrait.

 

« Couleur d’Afrik » c’est surtout de textes poétiques. Des poèmes sur la vie dans toutes ses variations. Kaki Sainte-Anne, comme toute âme éprise d’amour se met au service des autres, que dis-je ? de la vie. Sa plume comme une citadelle se veut refuge pour les animaux, pour les enfants, pour les femmes. C’est pour cela qu’elle dénonce la violation des droits humains (cf : De quel droit ?), l’oppression, la servitude des plus faibles, les guerres commanditées (cf les réfugiés). Cet ouvrage n’est-il pas un livre de combat avant tout ? Tout porte à le croire : « parce que je combats/Le crime et la corruption/Jamais je baisserais les bras… ». Sacrée posture !

Kougnon.jpg

L’Afrique occupe une place centrale dans cette œuvre.  Sa beauté, ses souffrances, ses espoirs et ses errements y trouvent leur expression. Le poème « Peuple d’Afrique » se veut surtout une exhortation adressée aux Africains afin qu’ils prennent leur destin en main. Mais la poétesse a conscience que le continent noir n’est pas une terre de tout repos (cf : l’Afrique est malade, Comment vas-tu, Quand l’Afrique sera divisée). Mais l’Afrique est aussi évoquée à travers des portraits de femmes et d’hommes qui font sa fierté.

 

Parfois, la poétesse laisse échapper des paroles pleine de sagesse et de profondeur comme le font les grands esprits de la terre d’Afrique : « Les enfants d’hier/Sont les hommes de la société/Car même s’ils tombent à terre/Ils sont beaucoup à se relever » (07 10 12)

 

La langue de ce recueil se veut simple et accessible au plus grand nombre. Ce qui lui manque surtout ce sont les images. La poétesse les utilise très peu même si elles ne sont pas absentes. Bien que le but être d’être efficace, et direct, ce sont les images qui font la force d’un poème. Il faut saluer l’effort de Kaki d’avoir offert aux lecteurs des poèmes rimés et rythmés.

 

« Couleur d’Afrik » nous fait entrevoir un cœur et une âme pétris d’amour et de tendresse. Un livre tissé des fibres de l’amour.

 

Macaire Etty

Couleur d'Afrik, Tome 2, édité avec la collaboration de Rétro et Perspectives d'Afrik



15/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres